• Sensibilés.Histoire, critique & sciences sociales, n° 1, oct. 2016

    Une nouvelle revue de sciences humaines semestrielle est née.

    Les sensibilités sont le lieu d’un attrait scientifique inédit aux quatre coins du monde.
    Des laboratoires de recherche se spécialisent et les ouvrages de référence s’accumulent.
    Il s’agit dès lors de faire exister, au coeur des sciences sociales, un espace spécifique
    de recherches, mais aussi de confrontation des méthodes, de relecture de travaux « classiques » ou encore d’expérimentation de modes d’expression alternatifs (photographie, bande dessinée, etc.) qui puisse s’emparer de la question des affects
    et mettre ainsi en circulation les principes d’une élucidation critique du monde.
    Cette revue vise par là à libérer la possibilité subversive de dire, penser et même faire
    le monde autrement.

    À l’occasion des « Rendez-vous de l’histoire de Blois », Anatomie du charisme sera présenté le vendredi 7 octobre de 17h à 18h30 à l’Auditorium de la Bibliothèque de l’Abbé Grégoire.

    Sensibilés.Histoire, critique & sciences sociales, n° 1, oct. 2016Sensibilés.
    Histoire, critique & sciences sociales
     
    n° 1, oct. 2016

    Anatomie du charisme

    168 pages
    22 €
    isbn 979-10-95772-08-8

    Le charisme figure parmi les catégories d’analyse traditionnelles des sciences sociales. De Weber à Geertz ou Kershaw, du charisme personnel au charisme d’institution, il entre de longue date dans l’explication des formes d’organisation des sociétés humaines et dans l’élucidation des rapports de pouvoir, profanes ou religieux, qui les structurent. Des déférences de rang au leadership du chef, les travaux sont nombreux qui étudient les signes, les rites et le mécanisme des croyances qui, au sein de groupes et de périodes précises, en fondent et en perpétuent l’autorité collective.

    Pour son premier numéro, la revue Sensibilités a choisi de prendre pour objet cet « enchantement affectif », jugé si flottant, qui se tient néanmoins au centre de la relation charismatique. En questionnant les limites explicatives de la notion, elle propose ainsi d’analyser la construction, sociale, politique, historique, des propriétés et des conditions de l’admiration, de la reconnaissance ou plus simplement de l’attente qui fondent et font vivre le charisme.

    Non pas ce qu’est le charisme, autrement dit – mais plutôt quand y a-t-il charisme et qu’est-ce qui agit sous son nom ?

    SOMMAIRE

    Recherche

    Max Weber et la nature du charisme, Isabelle Kalinowski

    L’économie de la grandeur, Manuel Schotté

    Qui a encore besoin du charisme ? Ou pour une histoire politique des sens, Yves Cohen

    Charisme & capitalisme. Ou comment faire une vendeuse à domicile, Nicole Woolsey Biggart

    Le sens de l’admiration. Exercice sur une « rature » de Proust, Christophe Granger

    Expérience

    L’émotion photographiée. Charme et séduction chez les Wodaabe, Charlotte Krebs & Hervé Mazurel

    Comment développer son charisme, Christophe Granger

    La fabrique des figurants, Aurélien Giard & Christophe Granger

    Comment observer les rapports d’autorité. Enquête en Centres éducatifs fermés, Catherine Lenzi

    Dispute

    Interprétations de Geertz. Charisme local, charisme global, Hervé Mazurel & Christophe Granger

    Comment ça s’écrit

    Intranquille écriture, Arlette Farge

     

    Numéro 2 (avril 2017) : Le sens de la maison

     

     

     

    « Perspectives pour l'histoire du communisme françaisWartime Captivity in the 20th Century. Archives, Stories, Memories, par Fabien Théofilakis et Anne-Marie Pathé »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :